Passer au contenu principal Passer au pied de page

La nouvelle ere du travail hybride.

Télécharger le rapport
REMS office report hero

Les Services de gestion immobilière de Colliers ont fait allusion à l’essor du travail hybride en le qualifiant de « grande expérience ». Après presque trois ans, il est évident que nous vivons dans l’ère du travail hybride, mais les entreprises continuent à expérimenter et leurs besoins en espace continuent à évoluer.

« La nouvelle ère du travail hybride » est le dernier volet de notre série de rapports sur les bureaux qui examine les implications de l’essor du travail hybride sur les besoins immobiliers. Afin d’analyser notre portefeuille, nous avons interrogé un large éventail de locataires sur l’ensemble de notre portefeuille national de bureaux couvrant 31 millions de pieds carrés.

Les points importants à retenir :

1. Le taux d’inoccupation des bureaux au niveau national devrait atteindre un pic d’environ 15 % d’ici la fin de l’année 2024, avec une croissance économique qui devrait réduire la tendance à la hausse causée par la montée du travail hybride.

En tenant compte de tous les facteurs qui ont une incidence sur le taux d’inoccupation des bureaux, notamment, la croissance économique, les niveaux d’emploi, les taux de construction de bureaux et le travail hybride, nos modèles de prévision prévoient que le taux d’inoccupation augmentera jusqu’à la fin de l’année 2024 pour atteindre un pic d’environ 15 % au niveau national avant de commencer à régresser.

Office Report Release Web Article Figure1 FR

b) L’effet de la montée du travail hybride sera plus prononcé sur les marchés primaires que sur les marchés secondaires.

On observe une plus forte concentration de petites entreprises sur les marchés secondaires. Dans notre rapport du quatrième trimestre 2021, les petites entreprises étaient beaucoup moins susceptibles d’indiquer que leur future main-d’œuvre travaillerait selon une formule hybride que les entreprises internationales (52 % par rapport à 91 %). Celles-ci étaient également plus enclines à dire qu’elles souhaitaient conserver la même superficie de bureaux (62 % par rapport à 43 %). Une plus grande dépendance à l’égard des locaux à bureaux et les temps de déplacement plus courts chez les employé(e)s des petites entreprises sont des facteurs qui contribuent à la disparité de l’effet du travail hybride entre les marchés primaire et secondaire.

2. La surface moyenne d’espace en pieds carrés (pi²) attribué à chaque employé(e) a diminué de 10 % depuis le début de la pandémie.

L’essor du travail hybride et la montée en puissance de l’hôtellerie qui en découle ont entraîné une réduction de la surface moyenne d’espace en pieds carrés (pi²) attribué à chaque employé(e). 44 % des entreprises ne fourniront pas de bureau ou d’espace de travail dédié à leurs employé(e)s. Ainsi, le nombre moyen de pieds carrés est passé de 280 à 250 pi². Cela représente une baisse de 10 %, par rapport à une baisse de 7 % constatée il y a un an.

Office Report Release Web Article Figure2 FR 

3. La demande croissante pour les espaces de bureaux flexibles suggère que ceux-ci représenteront 8 % de l’inventaire total des bureaux sur le marché.

Un espace de bureau flexible correspond à un aménagement unique entre les locataires et l’espace nécessaire à leurs activités. Il peut s’agir d’un espace désigné dans un immeuble de bureaux qui est partagé par tous les locataires de l’immeuble, comme des salles de réunion pouvant être réservées ou des espaces de travail collaboratif. Il peut également s’agir de locations à court terme pour des espaces clés en main. Alors que les entreprises réfléchissent à leurs besoins futurs en termes d’espace, la demande croissante d’« espaces flexibles » (l’espace flexible ne faisant pas l’objet d’un bail principal) suggère qu’il représentera un pourcentage plus important de l’inventaire total des bureaux sur le marché, passant de 6 %, comme nous l’avions prévu dans notre rapport du quatrième trimestre 2021, à 8 % aujourd’hui.

Office Report Release Web Article Figure3 FR 

Note de l’éditeur : Dans notre rapport du deuxième trimestre 2022, en raison d’une erreur, il a été indiqué à tort que la demande d’espace flexible allaient représenter 13 % de l’ensemble des espaces de bureaux sur le marché. Le chiffre exact était de 7 %. Nous nous excusons pour cette erreur.


REMS office report search card

La nouvelle ere du travail hybride.

Télécharger le rapport
Pour plus d’informations, veuillez contacter:

John Duda

président des Services de gestion immobilière | Canada

Toronto Downtown

John Duda est président des Services de gestion immobilière du Canada. John a commencé sa carrière à titre de directeur des Services immobiliers nationaux à la CIBC et s’est joint à Colliers en 2010. Nommé à la tête des Services de gestion immobilière en 2017, John a été à l'origine d'une croissance importante, tant sur le plan organique que stratégique, grâce au développement de nouvelles gammes de services et de nouveaux marchés.

Dans son rôle de président, John chapeaute 14 bureaux au Canada, travaillant en étroite collaboration avec les équipes locales pour créer des stratégies axées sur les objectifs des clients.

Voir l'expert