Passer au contenu principal Passer au pied de page

De l’intention à la prise de décision dans le secteur de l’immobilier de bureau

Télécharger le rapport
Office Report Q2 2023 Hero Image
Après environ un an passé à observer et évaluer l’efficacité de leurs politiques en matière de travail hybride, les entreprises ne se contentent plus d’adopter une attitude attentiste. Elles prennent des décisions concrètes en vue d’améliorer, de maintenir ou d’ignorer les changements introduits au début de l’ère hybride.

Le rapport De l’intention à la prise de décision dans le secteur de l’immobilier de bureau est le dernier volet de la série de rapports sur le secteur de l'immobilier de bureau des Services de gestion immobilière de Colliers. Le rapport se penche sur la façon dont les entreprises prennent des décisions relatives à des sujets tels que le renouvellement des baux, les commodités au sein des bâtiments et les normes ESG, et sur ce que cela représente pour les gestionnaires et les propriétaires d’actifs de bureaux. Dans le cadre de l’analyse de notre portefeuille, nous avons interrogé un ensemble diversifié et représentatif de locataires issus de notre portefeuille national de bureaux totalisant une superficie de 35 millions de pieds carrés.

Points clés à retenir:

  1. Le taux d’inoccupation des bureaux à l’échelle nationale est sur le point d’atteindre un pic d’environ 15 % d’ici à la fin de 2024, avant que nous ne constations des signes de reprise.

    Le taux d’inoccupation des bureaux à l’échelle nationale est passé d’environ 8 % à 14 % depuis 2020 et l’essor du travail hybride. Les taux d’inoccupation devraient encore augmenter de 1 % pour culminer à environ 15 % d’ici la fin de 2024, notamment parce que 26 % des entreprises indiquent vouloir réduire la superficie de leurs espaces de bureaux. La croissance économique, attribuable à la croissance des entreprises et à l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, tempère l’augmentation de l’inoccupation. À moins d’un ralentissement économique majeur au cours des 18 prochains mois, nous nous attendons à voir des signes de reprise au début de l’année 2025.

    Office Report Q2 2023 Graph

    • A: Le taux d’inoccupation des bureaux à l’échelle nationale est passé d’environ 8 % à 14 % depuis 2020 et l’essor du travail hybride.
    • B: Les taux d’inoccupation devraient encore augmenter de 1 % pour culminer à environ 15 % d’ici la fin de 2024
    • C: Le travail hybride, en tant que facteur isolé, devrait entraîner une hausse de l'inoccupation.
    • D: La croissance économique, attribuable à la croissance des entreprises et à l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, tempère l’augmentation de l’inoccupation. À moins d’un ralentissement économique majeur au cours des 18 prochains mois, nous nous attendons à voir des signes de reprise au début de l’année 2025.

  2. La présence des employé(e)s au bureau est un facteur déterminant pour le renouvellement des baux. Pour chaque jour supplémentaire où une majorité d’employé(e)s travaille en présentiel, les entreprises sont 10 points de pourcentage plus favorables au renouvellement de leurs baux et les entreprises sont plus susceptibles de conserver leur espace de travail actuel en termes de superficie si les employé(e)s travaillent au bureau quatre jours par semaine.

  3. Les locataires prêts à payer une prime pour louer un espace dans un immeuble aux normes ESG élevées verseront une prime pouvant aller jusqu’à 8 %.

  4. Les sociétés ayant le taux de présence le plus élevé sont celles qui disposent du pourcentage le plus élevé de bureaux privés.

Office Report Q2 2023 Search Card Image

De l’intention à la prise de décision dans le secteur de l’immobilier de bureau

Télécharger le rapport
Pour plus d’informations, veuillez contacter:

John Duda

président des Services de gestion immobilière | Canada

Toronto Downtown

John Duda est président des Services de gestion immobilière du Canada. John a commencé sa carrière à titre de directeur des Services immobiliers nationaux à la CIBC et s’est joint à Colliers en 2010. Nommé à la tête des Services de gestion immobilière en 2017, John a été à l'origine d'une croissance importante, tant sur le plan organique que stratégique, grâce au développement de nouvelles gammes de services et de nouveaux marchés.

Dans son rôle de président, John chapeaute 14 bureaux au Canada, travaillant en étroite collaboration avec les équipes locales pour créer des stratégies axées sur les objectifs des clients.

Voir l'expert